Un tremplin pour l'entrepreneuriat

Isabelle
Isabelle Chabot
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Concours québécois en entrepreneuriat échelon régional est de retour pour une 14e édition. Le lancement a été marqué par le témoignage émouvant de la présidente d’honneur 2012 Joliette Trân. Son père Trân Triêu Quân a perdu la vie dans le tremblement de terre en Haïti, il y a deux ans jour pour jour. En cette journée particulière, la femme d’affaires a rappelé l’appui précieux de son plus grand modèle.

La présidente d’honneur du concours et gagnante de l’édition 2010, Joliette Trân en compagnie, au centre, du secrétaire du CLD de Québec, Coach Davender Gupta et du directeur des opérations régionales du concours québécois en entrepreneuriat, Vincent Dumont. (Photo Joany Dufresne)

«Mon père m’a toujours encouragé à réaliser mes rêves», fait valoir la récipiendaire de deux prix au Concours québécois en entrepreneuriat 2010. (Lire Il y a deux ans, la terre a tremblé) Mme Trân est à la tête de Trân Fusion, un centre de Taekwon-Do dédié aux gens de 50 ans et plus. En plus d'avoir eu un père inspirant, le concours semble lui avoir donné des ailes. En plus de lui procurer des notions de synthèse et pratiques, le projet constitue du même coup une dose de confiance, selon elle. En soumettant un dossier en respectant des échéanciers précis et en répondant aux questions des juges, le candidat gagne en expérience et précise son projet entrepreneurial. «Faire l'exercice, c'est un bain de réalité. Il y a beaucoup de gens qui partent des entreprises, mais la grande majorité ferme», commente Mme Trân. Le concours a outillé la femme d'affaires afin d'ancrer plus solidement son entreprise.

Les deux volets du Concours québécois en entrepreneuriat section Capitale-Nationale, organisé par les sept centres locaux de développement (CLD) de la région, sont Entrepreneuriat étudiant et Création d'entreprise. «La Capitale-Nationale se démarque parmi les régions remettant le plus grand montant en bourse», souligne le directeur des opérations régionales du concours, Vincent Dumont. Les lauréats du volet régional se partageront 23 000$ en bourses.

Les personnes peuvent soumettre leur candidature jusqu'au 19 mars. La finale régionale se déroulera le 1er mai à Québec. Les gagnants seront en lice pour la grande finale nationale en juin. L'an passé, quatre candidats de la Capitale-Nationale se sont démarqués lors de la finale provinciale. Au total, 245 projets étudiants ont été soumis dans la Capitale-Nationale ainsi que 87 projets de création d'entreprises.

Wendake: un moteur économique dans la Capitale-Nationale

La Nation huronne-wendat est partenaire du concours entrepreneurial volet Capitale-Nationale depuis quatre ans. Le coup d'envoi a d'ailleurs été lancé au restaurant La Traite à Wendake. «On veut tasser les préjugés. Wendake est un moteur économique important à Québec. On contribue à près de 14 M$ facilement par année. On a des infrastructures formidables et on devient un joueur important dans la couronne nord», explique le chef du développement économique à la nation, Gaétan Sioui. Il cite en exemple le tourisme et les retombées dans les environs des spectacles estivaux en 2011.

Une effervescence économique se fait sentir à Wendake en raison notamment de nombreux projets de construction ainsi que l'achat de terrains avant les fêtes. «On a cette culture entrepreneuriale, c'est inné en nous d'avoir une pensée circulaire», complète M. Sioui faisant référence à la philosophie d'alliance, de partage et de coexistence dans la Nation huronne-wendat.

Infos: www.clddequebec.qc.ca ou www.concours-entrepreneur.org

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Taekwon-Do

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires