Urgence retraite

Thaïs
Thaïs Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Régie des rentes lance sa campagne sur l’autonomie financière à la retraite

Nicolas, 35 ans, est vendeur dans un magasin grande surface. Des 45 000 $ qu’il gagne annuellement, il ne met rien du tout de côté pour ses vieux jours. Son employeur offre bien une caisse de retraite depuis peu, mais la cotisation au régime est facultative et il n’y voit pas l’intérêt pour le moment. «On verra plus tard, pas le temps de planifier ça», se justifie-t-il. Pourtant, il n’est pas un nul de la planification : avec son meilleur ami, il passe des heures à préparer un voyage sportif pour l’automne prochain.

Comme de nombreux Québécois, Nicolas se fie uniquement aux régimes publics, inconscient qu’il subira, une fois à la retraite, d’importantes pertes de revenu et de pouvoir d’achat.

C’est lui et tous les autres Québécois qui ne savent pas trop où ils en sont quand on parle de retraite que la Régie des rentes du Québec vise cette année avec sa campagne de publicité La retraite aussi ça fait partie de la vie. L’objectif de l’organisme gouvernemental : sensibiliser la population à l’importance de bâtir son autonomie financière à la retraite à l’aide de l’épargne personnelle.

«Dans un monde idéal, les Québécois devraient pouvoir compter sur 70 % de leur revenu de travail une fois à la retraite. Pour un revenu moyen de 45 000 $, les régimes publics ne remplacent qu’environ 40 % de cette somme pour une retraite prise à 65 ans. La différence doit provenir des régimes privés de retraite ou de l’épargne personnelle. C’est pourquoi il est important de commencer à épargner le plus tôt possible en vue de la retraite», résume Pierre Turgeon, porte-parole à la Régie des rentes du Québec.

Or, selon un sondage commandé par l’organisme gouvernemental réalisé en mars 2011, 72 % des Québécois n’ont jamais calculé l’épargne nécessaire pour leur retraite. Pourtant, ils ne s’en inquiètent pas outre mesure puisque 80 % des 25-44 ans se disent optimistes face à leur situation financière à la retraite.

La Régie des rentes a décidé de revoir ses outils pour faire réagir ce groupe d’âge. La campagne publicitaire, qui sera diffusée à la télé, à la radio et dans les journaux, proposera l’outil SimulR. Disponible sur son site jeplanifie.gouv.qc.ca, SimulR permet de faire le point sur sa situation afin d’obtenir rapidement une projection personnalisée de ses revenus de retraite.

Et pour aller plus loin, la Régie a choisi le format blogue. L’actuaire Francis Picotte y discutera de sujets concrets reliés à la planification financière de la retraite et pourra répondre aux questions des internautes. La campagne se déroulera du 16 janvier au 26 février.

Cliquez sur l’onglet En vidéo dans le haut de l’article pour voir la publicité télé de la Régie des rentes.

L'Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Organisations: Régie des rentes du Québec, Groupe d’âge, Groupe Québec Hebdo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires