Bilan d'Élaine Michaud: ailleurs dans la MRC et langue française

Thaïs
Thaïs Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ailleurs dans la MRC et langue française

Ailleurs dans la MRC, Élaine Michaud s’est impliquée et continue de travailler dans les dossiers de l’aérodrome de Neuville et du quai de Portneuf. Dans le premier cas, elle prépare un projet de loi visant à modifier la loi actuelle pour forcer les promoteurs à respecter les règlements municipaux et la volonté des citoyens. Dans le second, elle milite pour une mise à niveau des installations.

QH logo

La députée fait également partie du Comité permanent des langues officielles. À ce titre, elle s’inquiète des compressions budgétaires à Radio-Canada comme de la fermeture du centre de sauvetage maritime de Québec.

«La situation des francophones hors Québec et de la minorité anglophone au Québec m’intéresse énormément. Les coupes à Radio-Canada ont un impact certain ici, mais à l’extérieur de la province, c’est encore plus frappant. C’est une question cruciale pour les francophones hors Québec puisque ça va affecter la qualité de l’information à laquelle ils auront accès dans leur langue maternelle.

Quant à la fermeture du centre de sauvetage, on voit le manque de respect des langues officielles. Le commissaire [aux langues officielles] s’inquiète comme nous. Ce n’est pas garanti qu’il y ait un employé bilingue en tout temps à Halifax ou à Trenton. Dans des situations d’urgence, c’est une question de secondes et ça peut coûter des vies humaines», expose la députée.

L'Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: Radio-Canada, MRC, Comité permanent des langues officielles Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec, Halifax, Trenton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires