Trudeau donne une raclée à Brazeau

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

victoire surprise de Trudeau

Le grand combat de boxe tant attendu entre le député Justin Trudeau et le sénateur conservateur Patrick Brazeau a bien fini.

Les deux boxeurs ont fait preuve de beaucoup de classe.

C'est plus qu'on peut dire des parlementaires conservateurs qui la semaine dernière s'attendait à voir Trudeau se faire casser la gueule.

Brazeau, très combatif, a commencé le combat en se lançant avec furie comme un bœuf enragé sur Trudeau qui était complètement débordé pour les premiers 30 secondes.

Mais dans un combat de boxe, souvent l'endurance compte pour autant que les gros coups de poing.

Trudeau a prouvé qu'il pouvait encaisser les coups puissants de son adversaire conservateur, qui semblait être en moins grande forme que le député libéral de Papineau.

Brazeau s'est complètement épuisé à bucher sur Trudeau sans effet visible. La foule s'est rendu compte que le combat venait de prendre une tournure décisive.

Trudeau a commencé le deuxième « round » en grande forme, sourire aux lèvres, faisant preuve de la même endurance.

Brazeau, épuisé, n'était plus du tout dans le match. Il ne faisait que de se protéger le visage et commençait à saigner du nez.

Brazeau a fini le deuxième « round » sur ses pieds, mais c'était évident que ce n'était qu'une question de temps. Le sénateur semblait incapable à reprendre son souffle.

Le troisième « round » était dominé par Trudeau. Deux fois l'arbitre a arrêté le match pour vérifier si Brazeau était toujours capable de continuer le combat.

L'arbitre a finalement a fait preuve de grande charité en arrêtant le combat à mi-chemin dans le troisième déclarant de ce fait Trudeau gagnant.

La foule de 780 spectateurs semblait ne pas en croire ses yeux. Trudeau souriant, grimpait les cordages, sautait dans les bras de son entraineur, et envoyait des baisers à son épouse Sophie Grégoire, debout dans la foule.

Les partisans de Trudeau criaient leur joie, tandis que les partisans de Brazeau n'en revenaient pas. Brazeau tentait de regagner son souffle dans son coin, le nez ensanglanté.

Des combats de boxe ne finissent pas toujours comme on prédit.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires