APEL : Une feuille de route chargée pour la santé environnementale du lac

Isabelle
Isabelle Chabot
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) a fait un bilan de ses activités en 2011 lors de l’assemblée générale annuelle. Les actions sont diversifiées et les études nombreuses.

En 2011, 493 arbres et plus de 5540 arbustes ont été plantés le long de la rivière Nelson en 2011. Il s’agit de 16956 mètres carrés de terrains revégétalisés.

Un suivi des cyanobactéries a été fait. De la mi-mai à la fin octobre, l’APEL a effectué 309 échantillons pour l'analyse des cyanobactéries et 20 tests de toxicité au lac Saint-Charles. Moins de fleurs d’eau ont été observées qu’en 2010 et des toxines ont été détectées à deux reprises dans les échantillons prélevés à la baie de l’Écho. «Le lac réagit très lentement parce qu’il y a beaucoup d’impondérables. Pour établir une vraie tendance d’amélioration, ça prend 10 à 20 ans. On a réussi à établir en 2011 un suivi très étroit. Si on continue comme ça, on va peut-être trouver des tendances parce que chaque lac se comporte différemment», note la chargée de projets en limnologie à l’APEL, Sonja Behmel.

Le bilan est tout de même positif. Même si les pas sont petits, ils sont faits vers l’avant. Les actions semblent avoir stoppé la détérioration. «Depuis l’étude de limnologie, quand il y a une problématique détectée, il y a des actions. Au niveau des rivières, on voit plus d’amélioration. On est dans le début d’un changement. Il y a beaucoup de changement de mentalité à certains égards, d’un autre côté, ça nécessite plus de temps», explique la vice-présidente du conseil d’administration de l’APEL, Sylvie LaRose.

Une formation sur les cyanobactéries de neuf heures a été proposée par l'APEL en collaboration avec le Centre de formation professionnelle Fierbourg. Le cours n'a pas véritablement pris son envol l'automne dernier par manque d'inscriptions, mais l'organisation semble confiante que le nombre sera atteint pour l'automne.

Les travaux de construction du bâtiment hébergeant l’APEL et le bureau d’accueil pour les visites du parc linéaire de la rivière Saint-Charles devraient prendre fin en juin. L’édifice d’une superficie de 250 mètres carrés a été érigé sur la rue Delage, selon les principes de développement durable. Les employés de l’organisme intégreront leurs nouveaux locaux en juin, mais en raison des travaux de réfection du barrage Cyrille-Delage, il semble que l’inauguration se tiendra seulement au printemps 2013. Seulement la section de l’APEL sera ouverte d’ici là. Au total, une somme de 1,1 M$ a été investie par la Ville de Québec. (Lire: Construction) Le site Internet a aussi  été refait en 2011.

«Je suis encouragée, car depuis mes débuts à l'APEL, plusieurs maires et mairesses sont passés, mais le maire Régis Labeaume a davantage une vision à long terme. Il convie ses voisins municipaux à agir. Au final, c'est les générations futures qui vont en profiter», conclut Mme LaRose.

Marais du Nord

Le parc naturel des Marais du Nord accueille depuis 16 ans les visiteurs. En 2011 l’achalandage a subi une baisse probablement attribuable à la météo estivale peu favorable, comme le mentionne l’organisation dans son rapport annuel 2011. Les services ont été bonifiés l’année dernière avec l’ajout de la location de kayaks et le développement d’un parcours de GéoRallye. Présentement, trois appareils GPS sont offerts en location afin de permettre aux visiteurs de se divertir à l’aide d’un jeu-questionnaire. Au total, huit stations composent le parcours. Parmi les coupons-réponses reçus, une personne a remporté un prix de participation. L’APEL songe à répéter la tenue d’un tirage, comme en 2011, pour favoriser la participation.

Des infrastructures de marche aux Marais du Nord ont été restaurées de juin à novembre. Trois passerelles piétonnières sur cages, totalisant 79 mètres de longueur, ont été reconstruites. Des arbustes et des arbres ont aussi été plantés.

Activités et projets à venir

Une vente d’arbustes à moindre coût est prévue le 2 juin. Plusieurs variétés d’arbustes sont proposées aux résidents du haut-bassin de la rivière Saint-Charles en vue de la restauration des rives. Des commandes peuvent être faites auprès de l’organisme. La distribution se fera de 9h à 12h au 433, rue Delage à Lac-Saint-Charles. Au même moment, des arbres seront donnés par l’Organisme des bassins versants de la Capitale.

Un des projets importants de l’été à l’APEL consiste à restaurer les rives de la rivière Jaune. Il s’agit de la troisième phase. En 2010 et 2011, la restauration et la mise en valeur de terrains appartenant à la Ville de Québec en bordure des rivières Saint-Charles et Nelson ont été ciblés. Pour 2012, les équipes prévoient planter 200 arbres et 2536 arbustes. L’objectif sera de revégétaliser 7025 mètres carrés toujours dans le cadre d’une stratégie de conservation de la qualité de l’eau. La rivière Jaune se trouve en majorité dans la municipalité de Lac-Beauport, mais elle se termine à Québec. Les travaux auront lieu du côté de Québec de la fin juillet jusqu’à la mi-septembre.

Sensibiliser les courtiers immobiliers

Un programme de sensibilisation à l’intention des courtiers immobiliers sera lancé également cette année. Mijotées depuis quelques années, les formations seront mises sur pied par l’APEL, en plus de la publication d’informations sur le site Internet et via des dépliants. Les ateliers s’adressent aux courtiers immobiliers pratiquant sur le territoire du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles en raison de la réglementation spécifique de ce secteur notamment le Règlement de contrôle intérimaire visant à limiter les interventions humaines dans les bassins versants des prises d’eau de la Ville de Québec installées dans la rivière Saint-Charles et la rivière Montmorency. Une formation pilote est prévue en juin.

L'Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: APEL, Centre de formation professionnelle Fierbourg, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Rivières Saint-Charles, Versant de la rivière Saint-Charles, Rivière Nelson Baie de l’Écho Aux Marais du Nord Rue Delage Barrage Cyrille-Delage Rivière Jaune Parc de GéoRallye Lac-Saint-Charles Municipalité de Lac-Beauport Québec Rivière Montmorency

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires