Cinq plantes parmi les plus faciles à cultiver au jardin

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Si vous êtes débutant (ou paraisseux) en matière de jardinage, choisir parmi des milliers de plantes (on en compte plus de 5 000 sur le marché) est un véritable casse-tête. Heureusement, il en existe qui sont faciles à cultiver dans nos plates-bandes. En voici cinq.

Les hostas

Le genre propose plusieurs centaines de cultivars différents. Certains sont nains alors que d’autres sont immenses. Entre les deux, il existe toute une gamme de dimensions. C’est pour leur feuillage qu’on cultive les hostas. Celui-ci va du vert foncé au jaune pâle, en passant par le bleu et le panaché de blanc ou de jaune.

Rustiques en zones 4 et 3, les hostas poussent au soleil ou à la mi-ombre, et s’adaptent bien à tous les sols. Ils ont un petit «défaut», ils sont lents à prendre tout leur essor. Cependant, ils peuvent demeurer en place plusieurs années sans qu’on ait besoin de les diviser. Ils peuvent être utilisés dans les plates-bandes, comme couvre-sol ou en sous-bois.

Les hémérocalles

Il existe des milliers de cultivars de ces plantes, et donc un choix de coloris de fleurs presque infini. Certains cultivars ont une période de floraison assez longue. Ce sont des plantes de zone 3 qui s’adaptent bien à tous les sols et qui aiment le plein soleil, même si elles tolèrent une ombre légère. Elles sont réputées d’entretien facile, notamment parce qu’elles peuvent rester en place dix à douze ans avant d’être rajeunies. Les hémérocalles agrémentent les plates-bandes, créent des massifs et font de bonnes fleurs coupées.

Les miscanthus du Japon

Ces graminées de zone 4, dont il existe de nombreux cultivars, sont cultivées pour leur feuillage. Ce dernier, en touffe plus ou moins évasée au sommet, est vert, bleu vert ou panaché, et souvent rouge cuivré en automne. Ces plantes de plein soleil, peu exigeantes sur la qualité du sol, sont aussi décoratives par leurs plumeaux pourpres ou argentés en septembre. On les utilise isolé, en haie et dans les plates-bandes.

La spirée du Japon Gold Mound

Cet arbuste de zone 4a, hybridé au Québec, a un port arrondi, compact (H.: 70 cm. L.: 80 cm). Il est apprécié pour ses jeunes pousses jaunes teintées de rouge, et ses feuilles caduques, simples, jaune d’or puis jaune lime. Les fleurs sont rose pâle. Cette plante de plein soleil et d’ombre légère s’adapte bien à tous les types de sol. Elle nourrit les oiseaux, attire les papillons et est utilisée dans les plates-bandes, en bordure, dans les rocailles, en haies basses ou comme couvre-sol.

La vigne vierge

Cette plante indigène grimpante de zone 2a atteint 10 mètres de haut et autant de large. Ses tiges à vrilles racines-crampons (qui n’abîment pas la brique) portent des feuilles vertes, brillantes, qui prennent une coloration automnale rouge et pourpre. Les fruits bleutés nourrissent les oiseaux. Un peu lente à s’installer, par la suite sa croissance est très rapide. Poussant aussi bien au soleil qu’à l’ombre, peu exigeante sur le type de sol, elle peut recouvrir les murs et de nombreuses structures.

(Source : Table filière en horticulture ornementale du Québec – TFHOQ)

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • soltan
    soltan
    23 avril 2013 - 14:08

    Salut et bonsoir, Je vous remercier infiniment d'avoir agréer mon inscription à Journal habitation. J'adore votre site car je trouve un grand plaisir à y naviguer, il fort utile.