Pour un déménagement en toute sécurité

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'arrivée du mois de juillet annonce la période intensive des déménagements. Pour l'occasion, la Commission de Santé et Sécurité au travail (CSST) rappelle qu'un déménagement sécuritaire et sans accident implique que tous les déménageurs, même temporaires ou engagés pour les périodes de pointe, doivent être formés et bien équipés pour faire leur travail sans se blesser.

Quelques règles élémentaires peuvent éviter qu'un déménagement ne tourne au cauchemar.

En 2011, 138 déménageurs professionnels ont subi un accident du travail. Plusieurs raisons peuvent expliquer les accidents liés au déménagement. Les déménageurs n'utilisent pas toujours une méthode de travail adéquate et sécuritaire et, trop souvent malheureusement, ils ne savent pas comment bien utiliser les équipements ou ne les utilisent carrément pas. Par conséquent, ils forcent mal ou ils forcent trop et risquent ainsi des blessures. Ajoutons à cela que déménager est une tâche physiquement éprouvante, qui se fait durant la période chaude de l'année, dans toutes sortes de conditions et dans des endroits parfois exigus et difficiles d'accès.

Adopter les bonnes postures et les bonnes méthodes pour éviter les accidents

Afin d'éviter les blessures, la première étape consiste à définir le rôle de chacun. Une bonne collaboration entre les coéquipiers et des échanges clairs sont essentiels pour éviter les accidents. En ce qui a trait aux charges lourdes, s'il s'avère impossible d'utiliser un équipement roulant, les déménageurs doivent travailler à deux en utilisant un harnais avec doubles sangles qui se croisent dans le dos. Toutefois, lorsque le déplacement manuel d'une charge lourde compromet la sécurité des travailleurs, ceux-ci doivent avoir à leur disposition des appareils mécaniques, comme un chariot ou un diable motorisé. Il est impératif que ces équipements soient en bon état de fonctionner et disponibles en nombre suffisant.

Le déménageur doit aussi s'informer de la surface des planchers, s'ils sont inclinés ou glissants par exemple, et de leur zone de dégagement. Quand vient le temps de monter ou descendre des objets lourds dans un escalier, les déménageurs doivent éviter de se tenir au bas de la pente, donc sous la charge. Il faut guider le déplacement de l'objet au moyen de câbles, de cales, de coins ou d'un autre dispositif pouvant retenir la charge.

Le travail doit aussi être adapté en fonction de la température. S'il fait très chaud, il est recommandé que les pauses soient plus fréquentes et il faut boire de l'eau toutes les 20 minutes.

Groupe Québec Hebdo

Organisations: Québec Hebdo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires