Voter pour les bonnes raisons

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

En prenant le pouls des Québécois en ce début d'élections fédérales, tout porte à croire qu'un grand nombre de citoyens voteront contre le gouvernement Harper et ce, principalement devant son refus de participer au financement d'un nouvel amphithéâtre à Québec. Certains Québécois feront donc passer l'émotivité avant la raison et se rendront aux urnes pour satisfaire leur appétit de vengeance. Tout cela, en faisant complètement abstraction du reste du bilan des conservateurs.

Rejeter ces derniers du revers de la main pour cette simple raison, c'est un peu court, il me semble. D'autant plus, qu'il y une multitude d'arguments plus valables à considérer en premier lieu. On peut penser au récent outrage au parlement, aux importantes compressions à l’aide internationale et au refus catégorique de contrer les changements climatiques. De plus, soulignons l'obsession sécuritaire et militaire du gouvernement qui s'est traduite par des dépenses faramineuses dans l'armée et la guerre. Il y a aussi la position archaïque des conservateurs à remettre en cause la légitimité de l’avortement et le mariage homosexuel.

Bref, toutes les raisons ne se valent pas, et s'il y a bien une raison qui n'a pas la primauté sur les autres, c'est bien celle de la non-participation du fédéral dans le dossier de l'amphithéâtre.

Étienne Boudou-Laforce, Québec

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires