Pêche en herbe : intéresser les jeunes à la pêche

Benoît Archer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’était le lancement de la saison de Pêche en herbe, un organisme qui a pour but de faire découvrir les plaisirs de la pêche aux enfants, à la pourvoirie du Lac-Beauport, aujourd’hui.

Les enfants regardaient avec attention comment éviscérer une truite. Un guide sur la pêche leur était également remis à la toute fin.

Plusieurs élèves de l’école primaire La Passerelle, de Charlesbourg, taquinaient le poisson pour l’occasion. Pêche en herbe, organisée par la Fondation de la faune du Québec et appuyée par Canadian Tire, initiera pas moins de 17 000 jeunes à la pêche cet été. «Depuis 1997, on prend plaisir à former les jeunes à ce sport magnifique. On leur enseigne les valeurs éthiques du pêcheur, les techniques de pêche, et bien plus encore», indique Geneviève Roy, de la Fondation de la faune du Québec. Les enfants formés vont au-delà des écoles, alors que plusieurs camps de jour participent également à cette activité, qui est par ailleurs gratuite.

«Après la journée, l’enfant retourne à la maison avec sa truite, sa canne à pêche et un permis de pêche valide jusqu’à ses 18 ans», mentionne André Martin, président de la Fondation de la faune du Québec. L’activité à la pourvoirie du Lac-Beauport consistait en une première partie théorique, où les enfants recevaient la formation nécessaire, pour ensuite aller pêcher dans les bassins. Quelqu’un était également sur place pour montrer comment dépecer une prise, en expliquant l’anatomie de la truite aux jeunes.

Une implication importante de Canadian Tire

Si l’activité est gratuite, c’est en grande partie grâce à l’implication de Canadian Tire. Associée depuis maintenant 13 ans, et pour les trois prochaines années encore, la Société Canadian Tire verse annuellement 30 000$ à Pêche en herbe. «C’est un programme unique, il n’y a rien de semblable au Canada. Avec notre Fondation Bon Départ, on veut faire bouger les jeunes, peu importe le sport», précise Jean Parisien, vice-président régional Québec de Canadian Tire. La fondation en question soutient notamment les familles défavorisées. «On subventionne des enfants, pour qu’ils pratiquent un sport, jusqu’à un montant de 300 $», conclut-il.

Pour plus de détails sur Pêche en herbe : http://www.fondationdelafaune.qc.ca/initiatives/programmes_aide/3

Pour consulter la Fondation Bon Départ : http://bondepart.canadiantire.ca/

Groupe Québec Hebdo

Organisations: Fondation de la faune du Québec, Société Canadian Tire, école primaire La Fondation Bon Départ Québec Hebdo

Lieux géographiques: Charlesbourg, Pourvoirie du Lac-Beauport, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires