Sections

Le Portail agrémente sa thérapie de jardinage


Publié le 8 août 2017

Les bénéficiaires de la Résidence Le Portail peuvent maintenant faire du jardinage.

©(Photo TC Media – Geoffré Samson)

MIEUX-ÊTRE. La Résidence Le Portail, à Saint-Augustin-de-Desmaures, est une maison de thérapie pour les femmes adultes ayant une dépendance à l’alcool, aux drogues et aux médicaments. Depuis le 27 juin dernier, une nouvelle activité dont les résidentes ne peuvent plus se passer s’est ajoutée à l’horaire : le jardinage.

En poste depuis octobre 2016, la directrice Maryse Néron a l’objectif de faire évoluer et de voir grandir la résidence. Elle a fait appel à Geneviève Everell pour devenir la porte-parole de l’organisme.

Ce jardin répond à deux objectifs de la résidence : la réinsertion sociale et la production d'aliments frais.

Maryse Néron, directrice générale Résidence Le Portail

«J’ai dû me déplacer à Montréal en juin dernier pour rencontrer Geneviève. En lui parlant des possibles projets à venir, celui du jardin a été déterminant, car elle a accepté de s’associer à notre maison», explique la directrice générale.

Le lendemain de leur rencontre, les préparatifs étaient déjà entamés. Tout a été organisé par leur nouvelle porte-parole, et tout était prêt moins de 2 semaines plus tard.

Cette réalisation a été rendue possible grâce à Passion Jardins et la Ferme Bédard Blouin de Beauport, en collaboration avec Groupex. Ces entreprises ont fourni la terre, les plans de légumes, les herbes, la main-d’œuvre et les accessoires pour l’installation des jardins. Cette initiative de cœur a été effectuée sans aucuns frais.

«Ce jardin répond à deux objectifs de la résidence : la réinsertion sociale de nos résidentes et la production d'aliments frais tout l’été», mentionne Mme Néron qui assure que l'activité est là pour rester et reviendra assurément l'an prochain.

En plus du jardinage, Le Portail offre de l’Art-thérapie à ses résidentes. Certains soirs, des cours de peinture sont proposés, de même que de la musicothérapie. Ces activités sont encadrées et présentées par des professionnelles passionnées.

Sens à la vie

Fondée en 1994, La Résidence Le Portail propose une thérapie fermée de 28 jours aux femmes désirant retrouver un sens à leur vie, ainsi que leur dignité. Il n’y a que deux centres dédiés aux femmes avec des dépendances au Québec, l’autre est dans la région de Montréal.

En novembre, il y aura la semaine de sensibilisation aux toxicomanies. La porte-parole Geneviève Everell devrait annoncer un événement au profit de la résidence. Les détails du projet seront communiqués à l’automne.

Collaboration spéciale Geoffré Samson