Des romans d'aventure pour découvrir le monde pour les ados


Publié le 10 septembre 2014

La couverture de "Juliette à Barcelone"

Gracieuseté

LITTÉRATURE.Une résidente de Stoneham a commencé il y a quatre ans à écrire une série de romans pour les pré-ados. Juliette, une québécoise de 13 ans, en est l'héroïne. Grâce à elle, les jeunes lecteurs peuvent parcourir le monde.

Rose-Line Brasset, 53 ans et mère de deux enfants est une passionnée de voyages. C'est ainsi qu'elle a commencé une série de romans pour ados dont l'héroïne voyage à travers le monde. L'auteure réside à Stoneham depuis quatre ans, elle a choisi la tranquillité de l'endroit pour approfondir son écriture. Elle est également blogueuse et journaliste indépendante et écrit des chroniques voyages régulièrement.

«J'ai élevé seule mes deux enfants, et quand j'ai parcouru le monde, je les ai emmené partout avec moi», explique-t-elle. C'est ce qui lui a donné envie d'écrire des romans pour les jeunes. L'héroïne, Juliette, est d'ailleurs inspirée par sa fille. Dans la série des "Juliette", la jeune fille voyage d'ailleurs avec sa mère. «Mais j'ai réalisé qu'il y avait autant d'adultes qui lisaient la série "Juliette", lance-t-elle, amusée.

Je m'inspire des intérêts des adolescents, par exemple la passion pour les vêtements, l'éveil aux garçons pour les filles», mentionne Rose-Line Brasset.

«En moyenne, moi et ma fille faisons six destinations par année», raconte-t-elle. L'écrivaine est consciente d'être très chanceuse.

Le public auquel les romans s'adressent est à partir de 8 ou 10 ans.

Rose-Line Brasset a des intérêts diversifiés. «Je m'intéresse beaucoup à l'histoire, du Québec, mais aussi du pays dans lequel je vais», raconte-t-elle.

C'est la raison pour laquelle dans ses romans, on trouve de réels repères spatio-temporels, des références à l'histoire du pays. À la fin de "Juliette à Barcelone" on trouve de précieux conseils pratiques de voyage sur des endroits de la ville espagnole où Rose-Line et sa fille ont été, tout comme Juliette.

«J'aime donner un côté pratique à mes romans», déclare l'écrivaine, dont la fin des romans "Juliette" est constituée d'un miniguide touristique. Un livre multifonctions, qui pourra plaire aux petites comme aux plus grandes.