Alex Nevsky : l'éloge de la lenteur


Publié le 7 novembre 2016

Alex Nevsky.

©Gracieuseté - John Londono

MUSIQUE. Alex Nevsky, sort son troisième opus, «Nos Eldorados», ce vendredi.

Alex Nevsky, accompagné de ses amis Alex McMahon et Gabriel Gratton, a amorcé la création de Nos Eldorados trois ans après la sortie d'Himalaya mon amour, sacré disque d'or.

Il voulait s'offrir le luxe de prendre le temps de créer ce qui allait devenir son troisième album. «Je suis très lent à procéder, à digérer. En ce moment, je trouve qu'on est dans une culture de rapidité. Une opinion arrive tellement rapidement. Je suis en dehors de ça. Je préfère prendre mon temps et prendre du recul», explique Alex Nevsky, natif de Granby.

Au bout de sept mois est né Nos Eldorados, un opus qui regroupe 12 morceaux colorés et hétéroclites, dont l'accrocheuse pièce Polaroid, premier extrait radio sorti en juin. «L'album va un peu n'importe où, confie l'auteur. Il est très loin de Polaroid. Après sa sortie, on a pu faire ce qu'on voulait vraiment.»


Nos Eldorados reste un album pop qui, contrairement aux précédents, comporte «beaucoup beaucoup de synthétiseurs, même si ce n'était pas prévu», explique l'artiste.  

Alex Nevsky s'est offert deux duos, l'un avec Cœur de pirate (Jeter un sort) et l'autre avec le rappeur Koriass (Réveille l'enfant qui dort). Certaines pièces sont plus introspectives. «J'ai des chansons qui ne cadrent pas dans l'image que se font les gens d'Alex Nevsky», dit-il.

«Le but du disque, c'est qu'il trouve un public et qu'il grandisse avec.» Alex Nevsky, auteur-compositeur-interprète

Si le thème de l'amour occupe toujours une grande place dans ses textes, Alex Nevsky note avoir laissé de la place aux thèmes de l'amitié et de la mort. «Je ne suis pas du genre à m'enfermer dans une cabane pour écrire. C'est souvent en voyage, quand je n'ai pas la tête dans mon quotidien, que j'écris», mentionne-t-il.
 
Pression
Himalaya mon amour l'a propulsé au sommet des palmarès. Ses pièces On leur a fait croire et Les coloriés tournent toujours autant à la radio. En 2014, il a d'ailleurs remporté trois Félix : Album de l'année dans la catégorie pop, Interprète masculin de l'année et Chanson de l'année pour On leur a fait croire.  

Les attentes sont hautes envers le natif de Granby. «J'ai essayé de me faire croire que j'étais insensible aux attentes des gens, indique-t-il. Mais avec Nos Eldorados, on a fait ce qu'on voulait vraiment […]. Je suis vraiment content de l'album.»

Boutique éphémère  
Demain (8 novembre) et jusqu'au 12 novembre, Alex Nevsky sera à l'Espace Nos Eldorados (3770 boulevard Saint-Laurent à Montréal), boutique éphémère pour lancer son troisième album et pour présenter une collection d'œuvres inspirées de ses nouvelles chansons et signées par son amie Cath Laporte. «C'est pour faire différent et pour faire vivre la musique autrement. Cath Laporte créée de gros bricolages pour habiter l'espace. Elle est dans une grosse démarche d'amour. C'est vraiment chouette», affirme Alex Nevsky.  

Plusieurs choses sont à l'horaire, dont des lectures de textes tirés du blogue Les fourchettes de Sarah-Maude Beauchesne, également native de Granby. Alex Nevsky promet de s'y rendre le plus souvent possible.

Sinon, l'artiste amorcera bientôt une importante tournée. Il s'arrêtera à la Maison de la culture de Waterloo le 4 mars prochain. Gens de Granby, Alex Nevsky ne vous oublie pas. Il mijote un projet qui, pour le moment, doit rester secret.

Nos eldorados est disponible sur Apple Music depuis le 4 novembre et sera chez les disquaires à compter de vendredi (11 novembre).