La Sûreté du Québec a les plaisanciers à l'oeil

Déjà 29 noyades cet été


Publié le 25 juillet 2016

La Sûreté du Québec rappelle enfin que les couleurs les plus visibles dans l'eau sont le rouge, l'orange et le jaune.

©Gracieuseté

SÉCURITÉ. C'est l'été, le temps de vacances comme le chantait le regretté Pierre Lalonde, le temps de la pêche et surtout, des activités nautiques telles la planche à voile, le paddle board, la motomarine, la plage et les "p'tits tours en bateau". Cependant, encore une fois cette année, les eaux récréatives deviennent faucheuses de vies.

Pour contrer les trop nombreuses noyades – on en déplorait encore 29 au Québec en date du 15 juillet, un total équivalent à la même période à l'été 2015 -, la Sûreté du Québec réitère ses précieuses recommandations.

Aucune loi n'oblige le port d'un gilet de sauvetage et de l'avoir attaché sur soi lorsqu'on s'aventure sur l'eau. Cependant, il serait sage de le faire par mesure préventive. C'est une grave erreur potentiellement lourde de conséquences de croire qu'il sera facile de trouver, d'enfiler et d'attacher sur soi un vêtement de flottaison une fois rendu dans l'eau après avoir chaviré. Ça peut devenir quasi-impossible, même si on est bon nageur, à cause du vent, des vagues et de la température de l'eau.

Tout plaisancier conducteur d'une chaloupe propulsée par un moteur ou un bateau doit éviter de consommer de l'alcool.

Il doit en outre s'assurer d'avoir en sa possession son permis d'opérer une embarcation de plaisance à moteur de 10 cv ou plus, à défaut de quoi il s'exposera à une amende. La SQ recommande également aux plaisanciers d'être prudents et de respecter les interdictions de baignade et les règlements municipaux.

La Sûreté du Québec rappelle enfin que les couleurs les plus visibles dans l'eau sont le rouge, l'orange et le jaune. Porter ces couleurs augmente les chances d'être repéré plus rapidement lors d'une recherche et sauvetage.Renseignements au 1-800-267-6687 ou via le site www.tc.gc.ca/securitenautique.

Des gréements sécuritaires

Transports Canada recommande en outre d'avoir à bord de toute embarcation de plus de 6 m, mais d'au plus 9 m de longueur:

-une corde (flottante) de 15 m de longueur ou une bouée,

-un dispositif de propulsion manuelle ou une ancre fixée à un câble,

-un extincteur d'incendie de catégorie 5 BC (si l'embarcation est dotée d'un moteur),

-une lampe de poche,

-un appareil de signalisation sonore,

-des feux de navigation conformes aux dispositions du Règlement sur les abordages.